Collège des Bernardins

Collège des BernardinsLe Collège Saint-Bernard, plus communément appelé Collège des Bernardins, a été fondé par le moine anglais Etienne de Lexington, abbé de Clairvaux, en réponse à la bulle de 1245 d’Innocent IV qui encourageait les cisterciens à aller faire des études à Paris pour y apprendre la théologie, la littérature et la philosophie.

Les travaux commencés en 1248, soit 50 ans après l’Université de la Sorbonne à Paris, se fondent sur le modèle architectural traditionnel des abbayes cisterciennes. Le Collège est agrandi en 1338 à l’initiative du pape Benoit XII, ancien élève du Collège à Paris.

Collège des Bernardins   Collège des Bernardins

A la Révolution française, le site connait les vicissitudes traditionnelles des bâtiments ecclésiastiques: vendu comme bien national, le Collège sera converti en prison, en entrepôt, en école (des Frères des Écoles chrétiennes, en caserne de pompiers et enfin en internat pour l’École de Police).

Salle de classe, Collège des Bernardins   Cellier, Collège des Bernardins

Racheté par l’Archevêché, ce bâtiment classé a été restauré sous la responsabilité d’Hervé Baptiste et de Jean-Michel Wilmotte. La grande nef aux 32 colonnes, où se retrouvait les moines, a retrouvé lumière et perspective. Le cellier médiéval, ancien entrepôt et scriptorium, a été reconverti en salles de cours et de réunion.

Commentaires

RdV: découvert lors de la Journée du Patrimoine 2011. La grande nef mérite le détour…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *