Un château dans l’histoire: Saint-Germain en Laye

Château de Saint-Germain en LayeL’histoire du château de Saint-Germain en Laye est fondamentalement liée à l’histoire de la monarchie française. Construit parLouis le Gros vers 1124, doté d’une Sainte-Chapelle par Saint Louis en 1238, transformé en château Renaissance par François Ier (qui s’y est marié) puis Henri II (qui y est né) dans la première moitié du XVIe siècle, il a vu la naissance de futurs rois (Charles IX, Louis XIV) et le décès d’autres (Louis XIII). C’est Louis XIV qui mit fin au statut de résidence préférée des rois de France au profit de Versailles en 1682. La monarchie anglaise a également contribué à la valeur historique du château qui fût brulé par le Prince Noir lors de la Guerre de Cent Ans et habité par le roi Jacques II d’Angleterre (en exil).

Château de Saint-Germain en Laye

Son histoire récente est plus compliquée puisque le château de Saint-Germain fut successivement transformé en école de cavalarie sous l’Empire, pénitencier militaire sous la Restauration et restauré par un élève de Viollet-le-Duc sous le Second Empire. Le 8 mars 1862, Napoléon III par décret impérial créa au sein du château un « Musée des Antiquités Celtiques et Gallo-Romaines », aujourd’hui connu sous le nom de « Musée d’Archéologie Nationale ».

Château de Saint-Germain en Laye     Musée national des Antiquités

Ce lieu d’histoire est également connu pour deux évènements :

  • le 10 juillet 1547, un duel oppose le seigneur de la Chasteigneraie, François de Vivonne, ami du Dauphin de France au baron de Jarnac, Guy Chabot: par un coup à l’arrière du genou, ce dernier terrasse le premier forgeant le concept de coup de Jarnac qui dans son acceptation contemporaine désigne un coup violent habile et imprévu (voire déloyal).
  • Le 10 septembre 1919, fut signé au château le traité de Saint-Germain en Laye qui mettait fin aux hostilités avec l’Autriche-Hongrie et scellait le démantellement de l’empire des Habsbourg au profit d’une demi-douzaine d’Etats indépendants dont la Tchécoslovaquie et la Yougoslovie.

Armes antiques, Musée national des Antiquités     Gaulois, Musée national des Antiquités

Le musée des Antiquités propose aux visiteurs une des plus riches collections archéologiques d’Europe qui vont du Paléolithique à la Gaule romaine et mérovingienne.

Découvrir la ville : Office du tourisme de Saint-Germain en Laye

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *