BD: Constantine et sa région en 1954

Constantine, AlgérieConstantine est une des plus anciennes cités du monde. Sous le nom de Cirta, elle fut la capitale de la Numidie, royaume berbère indépendant avant de devenir province romaine. Reconstruite en 313 par l’empereur romain Constantin Ier, elle prit le nom de son bienfaiteur, mais conserva ses nombreux surnoms souvent liés à sa situation géographique escarpée (« ville des aigles », « ville des ponts suspendus », « ville du vieux rocher », etc.).

C’est à Constantine que se tint en 1836 et en 1837 des batailles célèbres opposant les troupes de Hadj Ahmed Bey à celles du Second Empire français. En 1836, l’opération se solda par un échec des Français devant la porte d’El Kantara. En 1837, la ville tomba aux mains des Français après avoir opposé une forte résistance.

Le pont de Constantine Dans le tome 1 de Carnets d’Orient, Jacques Ferrandez relate la première expédition infructueuse de Français à travers les yeux de son héros Joseph. C’est en marchant sur les traces de Joseph que Marianne découvre Constantine et le Constantinois, l’occasion de découvrir la troisième ville d’Algérie et des paysages magnifiques.

El Kantara, Carnets d'Orient

Constantinois, Carnets d'Orient

2 Réponses pour BD: Constantine et sa région en 1954

  1. Pourriez-vous me dire où se procurer cette BD ?
    Merci.

    • Dans n’importe quelle bonne librairie. Mon premier exemplaire je l’ai acheté dans une libraire de quartier. Le second (pour l’offrir) chez Amazon (suivre ce lien).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *