Venise et son histoire

Palais vénitienA ses origines, Venise est gouvernée par l’empereur byzantin. Le développement du commerce européen lui permet de devenir dès le XIe siècle un intermédiaire entre l’Occident, l’Empire byzantin et le monde musulman. Elle établit un empire marchand en Méditerranée qui est à l’origine de sa prospérité. En conséquence, la ville compte en 1300 environ 100 000 habitants, elle devient donc l’une des principales métropoles européennes.
Dans cette ville-archipel située au milieu d’une lagune, l’eau est partout, d’où sa vocation maritime. La prospérité de la ville liée au commerce peut se lire dans ses rues encore aujourd’hui. Le Grand Canal, principal axe de transport, a été décrit au XVe siècle par le chroniqueur Philippe de Commynes comme « la plus belle rue du monde ». Il est aujourd’hui sillonné par les vaporetti, bus sur l’eau, et par les gondoles. On peut alors admirer les nombreux palais qui ont été construits au Moyen-Age par de riches marchands, comme la célèbre Ca’ d’Oro.

Grand Canal, Venise     Ca d'Oro, Venise
L’arsenal rappelle l’importance de la construction navale dans une ville qui avait autrefois la meilleure flotte de Méditerranée. Avec le port, il constituait le quartier industriel. Le quartier des marchands et des banquiers se développa à proximité du pont du Rialto où de nombreuses boutiques attirent aujourd’hui les touristes.

Place Saint-Marc, Venise
Le palais des Doges témoigne aujourd’hui de l’émancipation politique de Venise, obtenue au VIIe siècle où elle est devenue une république aristocratique gouvernée par un doge. Construit à l’origine comme une forteresse, le palais a été constamment remanié et embelli à la suite de plusieurs incendies. Le pouvoir du doge s’affirmait également dans la basilique Saint-Marc, protecteur de la cité : c’est là qu’étaient célébrés les événements majeurs de l’histoire de la cité. Le symbole de Saint-Marc, le lion ailé, apparaît dans toute la ville.

Pont des Soupirs, Venise     Basilique Saint-Marc, Venise
Les amateurs de l’art apprécieront les musées qui font partie des plus célèbres dans le monde, telle Accademia avec des chefs d’œuvres des artistes italiens. Des événements culturels de renommée mondiale, telle la Biennale internationale d’art ou le festival cinématographique, montrent que Venise n’est pas uniquement une ville qui vit de son passé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *