Nesebăr, patrimoine mondial de l’humanité

Nesebăr, BulgarieUne île fortifiée reliée à la terre ferme par une mince digue surplombée par un moulin, tel apparait Nesebăr pour les touristes arrivant par la route. Et si on fait abstraction de la foule de vacanciers venus de la plage toute proche pour se changer les idées entre deux bains de soleil, la ville possède encore beaucoup de son charme d’antan.

Avec ses rues pavées, bordées de maisons traditionnelles de bois et ses nombreuses ruines d’églises byzantines (pas toujours en ruine d’ailleurs; inutilisée en tout cas), Nesebăr mérite son titre de joyau de la côte bulgare et son classement au Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO.

Eglise de Nesebăr, Bulgarie   Maison de Nesebăr, Bulgarie

Commentaires

RdV: Les guides touristiques ont raison: la ville est devenue trop touristique. Ceci dit, elle vaut quand même largement le détour. Les églises sont remarquables et leur état de ruine dégage beaucoup de charme.
Guide Vert Bulgarie: Nesebăr ** (4 églises **)

Une réponse pour Nesebăr, patrimoine mondial de l’humanité

  1. Pingback: Sofia, l’autre capitale d’Europe orientale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *